« Il est où le clown ? »

Un questionnement commun par un bout de chou sur le chemin du cirque. Mercredi 29 mars nous sommes allés au cirque du Lido avec plusieurs familles du squat de Purpan. Un retour en enfance pour beaucoup d’entres nous et l’occasion de voir de nouveau de candides yeux pleins d’étoiles.

 

À notre arrivée à Purpan, les enfants trépignent d’impatience à l’idée d’aller au cirque.

Un débat s’est alors installé entre les enfants pour déterminer où sera le lieu du spectacle, quelle sera la taille du chapiteau, quelles seront les prestations (des animaux? des danseuses ? des clowns ?), des tas de suppositions fusent !

On découvre ensuite, dans les tenues de certains, que cette sortie au cirque est prise très au sérieux. En effet, Tania a sorti une jolie robe à volants, Tatiana un t-shirt à l’effigie de Kendji (son préféré) et Vasco une belle chemise.

Deux couples de parents font également parti du voyage ainsi que la grand-mère d’Ivan.

Durant le trajet, les enfants se prêtent au jeu de la traduction afin que nous puissions échanger avec les parents. Ceux-ci semblent heureux de se retrouver en famille le temps d’une soirée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après avoir fait le décompte des stations de métro, nous voilà enfin arrivés aux Argoulets.

Dès la sortie du métro, nous apercevons le grand chapiteau et l’excitation des enfants se fait encore plus ressentir.

Lorsque nous arrivons sous le chapiteau, les enfants se ruent derrière un rideau qui permet d’apercevoir les artistes s’échauffer. On est à quelques minutes du spectacle !!

Dès lors que les portes de la piste s’ouvrent, tout le monde court trouver une place.

Les familles décident de s’installer à part afin de profiter de ce moment ensemble.

Les autres enfants s’installent, eux, en haut des gradins ce qui fait une belle brochette !

Les numéros s’enchaînent tout comme les rires et chacun y va de son commentaire avec plus ou moins de discrétion !!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le spectacle est en réalité celui de l’école du cirque, chaque groupe vient présenter son numéro. Il y a donc une grande diversité concernant l’âge des artistes et les disciplines représentées (acrobatie, jonglage, diabolo, trapèze et sketch). Chacun a pu y trouver son bonheur.

À la fin du spectacle, on se retrouve tous devant le chapiteau et on échange sur les numéros que l’on a préféré. Ensuite, nous regagnons rapidement le métro car la fatigue commence à se faire sentir sur les visages et les plus petits sont déjà endormis. Le réveil pour l’école le lendemain risque d’être difficile pour certains !

P1030997

Pour conclure, cette soirée semble avoir été une réussite et l’envie de renouveler l’expérience parait une évidence aux yeux de tous.

 

© Marion (texte) et Paul-Malo (photos), bénévoles du RETSER

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :