Culture, Nos activités

La Garonne à l’honneur : visite

Le 1er avril a été organisé une nouvelle sortie conviant réfugiés et bénévoles : une visite de Toulouse, sur les bords de la Garonne. L’excursion devait permettre à nos amis de faire une sortie en plein air, afin de découvrir leur ville. Nous avons donc misé sur le beau temps, qui, jusqu’à la dernière minute, était encore très incertain.

Il avait été décidé de former deux groupes, afin de ne pas être trop nombreux et pour que la visite soit plus fluide. Une première équipe composée des occupants du Centre d’Accueil et d’Orientation (CAO) des Pradettes, menée par les bénévoles Julien et Adèle, en a précédé une seconde, guidée elle par Anthéa et Julie, et regroupant des réfugiés venant du CAO de La Vache.

Nous nous étions donnés rendez-vous à l’arrêt de métro Saint Cyprien République et malgré le retard de certains, notre convoi est néanmoins parti aux alentours de 14h30 : direction le Pont Neuf. C’est plein d’enthousiasme que notre groupe s’est d’abord arrêté aux abords de la Prairie des filtres, près du château d’eau. Ici, Julien notre premier guide bénévole a présenté la visite, ainsi que la Garonne, fil conducteur de la sortie. Grâce à des dessins sur une ardoise, la communication a pu passer malgré la relative barrière de la langue. Préalablement à la sortie, les guides et les professeurs de français s’étaient entendus sur du vocabulaire, appris par les réfugiés et mis en avant lors de la visite.

Lors de notre remise en marche, nous croisons le second groupe de visiteurs. Après de chaleureuses retrouvailles et des embrassades sur le trottoir, les deux groupes se séparent à nouveau. C’est devant un public très intéressé qu’Adèle, la seconde guide du groupe a pu nous parler plus en détail du Pont Neuf, à l’occasion d’un arrêt au milieu de celui-ci. C’est ainsi que certain ont pu demander à être pris en photo devant ce beau paysage qu’est la Garonne.

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous continuons ensuite notre promenade, en direction des quais de la Daurade. Sur le chemin, notre groupe hétéroclite interroge, et des passants nous prennent pour de vrais touristes étrangers « T’as vu leurs vêtements ? C’est typiquement espagnol !». Une fois sur les quais, nos deux guides nous racontent les différentes époques traversées par l’endroit, du port de « pêcheurs de sable » au convivial espace vert, en passant par un parking géant !

La visite s’est ensuite poursuivie vers la place Saint Pierre. Une fois sur les fameuses marches menant à la place, il est temps de faire une pause, afin de profiter du soleil et de faire quelques photos. Julien a ainsi pu nous présenter l’histoire du Pont de Saint Pierre, et de ses déboires lors de la crue de 1875, début de ses nombreuses rénovations.

En remontant vers Saint Pierre des Cuisines, notre groupe a fait une rencontre inattendue. Parfois le destin fait que l’on se retrouve au bon endroit, au bon moment. C’est ainsi que nous avons croisé, Place Saint Pierre, le chemin d’une autre association, œuvrant pour la création d’écoles spécialisées pour enfants autistes. Le concert caritatif organisé par l’association a permis à notre équipe de réfugiés et de bénévoles de danser sur Freedom, de Paul McCartney. Nous n’aurions pu imaginer meilleure coïncidence.

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Puis notre promenade nous a conduite au Bazacle. Son écluse d’abord, où les guides nous ont expliqués la fonction historique du Canal de Brienne. Puis son musée dédié aux moulins et l’espace EDF, à travers ses terrasses et ses galeries. Le chemin contournant la Manufacture nous a par la suite mené au Pont des Catalans, sur lequel nous nous sommes arrêtés pour une photo prise depuis l’autre rive, qui illustre la bonne humeur de notre groupe de visiteurs. D’une étape à l’autre, les bavardages vont bon train, dans de savant mélanges entre le français et l’anglais; l’essentiel est de partager !

Le dernier arrêt de la visite fut le Jardin des Abattoirs. Une fois sur place, le second groupe nous ayant rejoint, un goûté bien mérité a pu être partagé, l’occasion de nouvelles discussions. De nouveau nous redoutions la pluie, mais celle ci a bien voulu nous laisser un répit, le temps de prendre une dernière photo de groupe.

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Finalement les premières gouttes sonnent l’heure du départ, nous regagnons donc le métro sous nos parapluies, pour se dire au-revoir à l’abri.

Grâce au beau temps et à l’entrain de tous, cette journée a été une vraie réussite, dont nous sommes sortis reboostés et motivés à prévoir de nouveaux projets et sorties ; mais aussi et surtout le cœur rempli de nouvelles rencontres.

Merci à Julien pour son initiative et sa détermination, et à tous les réfugiés et bénévoles pour leur bonne humeur.

Coline, Bénévole du RETSER.
© Sonia Chabane et Federico Iwakawa

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

1 thought on “La Garonne à l’honneur : visite”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s