Let’s colour walls of connection !

“Vous voulez la paix : créez l’amour.”

Victor Hugo

C’est ce que nous espérons faire ce 17 juin.

Samedi 17 juin s’organise une journée festive et chaleureuse sous le signe de la paix. Des artistes, bénévoles et réfugiés se sont engagés afin de réaliser à Toulouse le premier « Wall of Connection » en France.

L’ONG MasterPeace est à l’origine de ce projet qui a pour enjeu de faire du Mur – instrument de séparation –  un symbole de paix.

De 10h à 19h, à l’occasion du lancement de la fête de.s quartier.ssecteur 2.3 de Toulouse – le mur appartenant au centre culturel d’Henri Desbals se transformera en mur de connexion – mais aussi de rassemblement, de coopération et de solidarité. Ce mur de connexion sera recouvert d’une fresque faite par les mains d’artistes et réfugiés durant toute la journée du 17 juin.

L’événement est à retrouver sous #retserconnection

La symbolique du mur : de l’exclusion à l’inclusion

Dans une dynamique bien singulière, les murs-frontières ont proliféré à travers le monde, par prétendue protection d’Autrui. A ce jour, 26.000 kms de ces constructions, de toutes natures (plus ou moins militarisées, élevées…) perpétuent une division du monde alimentée par des fantasmes, des peurs ou une haine viscérale. Plus de la moitié d’entre-eux ont été construits après 2010  et continuent d’entretenir les conflits. La France n’est pas en reste, puisque l’ancien point d’escale des infortunés, à Calais, laissera prochainement place à un vaste mur végétalisé, au top niveau du trend écologique mais bien loin des aspirations du pays auto désigné celui « des droits de l’Homme ». En effet, ce mur « anti-migrants » haut de 4 mètres, fait de panneaux de béton et prolongeant les quelques 30 kilomètres de grillages et barbelés déjà existants, n’entend en rien arranger les questions humanitaires liées au passage en Angleterre.

Des ONG, des travaux universitaires, des sites internet (comme l’incontournable carte interactive sur Les murs) ou encore des ouvrages romanesques ont tâché de soulever cette problématique, et de la déconstruire. Tel est le cas de l’ONG Masterpeace, en partenariat avec Akzonobelqui ont toutes deux mis en oeuvre lors de l‘International Day of Peace de septembre dernier « The Walls of Connexion ». L’idée est d’inciter des acteurs variés à se regrouper autour d’un mur pour le peindre et le transformer en lieu de paix et de rassemblement.

« Parfois nos murs existent juste pour voir qui a la force de les abattre »

― Darnell Lamont Walker, Creep¹

Des activités sous le signe de la paix

Nous vous invitons à rejoindre le mur de la paix ce samedi 17 juin. Le RETSER proposera – en plus de la fresque peinte en live – diverses activités autour de la paix.

 

La fresque sera réalisée de 10h à 18h par Stephen, Margaux et Margaux accompagnés de demandeurs d’asiles volontaires. Les artistes n’ont qu’une seule hâte : mettre la main à la pâte. 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Florent et Jean Luc seront chargés de photographier l’évènement et de tenir une activité « photomaton ». Cette séance de portrait gratuite sera réalisée durant toute la journée avec la possibilité de répondre sur une ardoise à la question « Qu’est ce que la paix selon vous?« . 

19029247_823415027807770_404270288756815867_n

Nassima sera présente afin d’immortaliser la journée en vidéo. Elle proposera aux personnes volontaires une petite interview sur la question suivante : « Qu’est ce que la solidarité selon vous?« . 

18813961_816923098456963_7725444612493405508_n

DJ Artyks sera présent pour l’inauguration du mur à 18h et nous fera danser et fêter la fin de cette journée qui nous l’espérons sera riche en émotions.

18195000_1268865619898077_6810326496086495644_n.jpg

Si vous êtes un enfant ou avez gardez votre âme d’enfant (donc un grand enfant) venez tester notre petit parcours à questions sur le thème de la migration. Pour les plus forts d’entre vous des petites surprises vous attendent ! 

Il sera aussi possible d’admirer durant la journée les photos de l’association RETSER, représentant les activités que nous avons pu mener tout au long de l’année auprès des réfugiés et demandeurs d’asile.

Pour finir, nous invitons les plus curieux à venir discuter avec les bénévoles de l’association, les rencontrer, poser des questions, et pourquoi pas effectuer un vœux à disposer sur notre arbre ?

Pour conclure, venez créer de l’amour ce samedi 17 juin au 37, rue du Lot ! 

POUR SUIVRE L’ÉVÉNEMENT

POUR NOUS AIDER DANS NOS FINANCEMENTS

Un grand merci à l’artiste et étudiante Amélie Ledent pour le visuel de l’événement

Sonia et Mélissa, bénévoles

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :