Jeu de piste géant dans les jardins Toulousains

Un samedi ensoleillé, la petite troupe de réfugiés et bénévoles s’est retrouvée pour parcourir les jardins de Toulouse. Après une répartition équitable des groupes, nous entamons l’après-midi sous les feuillages. Un atelier de botanique ludique afin de se cultiver et de visiter des endroits fleuris.

Du Grand Rond au Jardin des Plantes en passant par le Jardin Royal non loin, Julien, bénévole passionné d’histoire et de botanique, a proposé à notre belle troupe une visite des trois jardins du quartier Saint Michel. Muni d’une ardoise, il nous a raconté leur histoire, d’abord en français, puis en anglais. On apprend alors qu’ils ont été créé au XVIIIe siècle, lorsque la ville de Toulouse s’est étendue au-delà de son centre historique. La promiscuité de ces trois jardins est étonnante, presque autant que la présence d’un parc au milieu d’un rond-point.

Ces espaces verts regroupent une immensité d’espèces d’arbres et ce-jour-ci il était temps de laisser place à leur découverte. Presque tous ont des spécificités remarquables : par leur feuillage, leur hauteur ou leur circonférence. Aussi, les meneurs de troupe, munis de feuillets nous ont fait gambader gaiement, revenir sur nos pas, contourner, enjamber, sautiller, haleter, virevolter un peu partout sur les chemins, les ponts et les raccourcis de terre battue. A chaque trouvaille : sa photo du groupe de marcheurs. Une tâche ardue, même après une dizaine ou une trentaine de photos ! Après cette joyeuse « besogne » accomplie  nous pouvions à nouveau avancer en quête d’un autre Libocèdre, Marronnier d’Inde ou Ginkgo Biloba.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 « Allez Zou » est devenu un des leitmotiv de la journée : lancé par les réfugiés Afghans avant d’être repris par les meneurs.ses. pour réunir rapidement la petite troupe.

Tout le monde a ainsi pu participer à sa manière, en tête ou en queue de file, traînant la patte. Chacun d’entre nous avons précautionneusement observé la canopée pour y voir avec grand espoir nos précieux trésors de sève. Des arbres venus du monde entier, du Liban, d’Amérique du Nord, d’Asie, aux couleurs et feuillages chatoyants, aux qualités médicinales ou alimentaires multiples, ces jardins regorgent de plantations diverses et variées, qui, pourtant, coexistent sans autre problème – et surtout survivent les unes aux autres, une belle leçon métaphorique de fraternité.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

            Le Jardin Royal, havre de tranquillité à côté de François Verdier, nous a bercé de l’histoire du Petit Prince de St-Exupéry. Alors même que je m’avançais vers cette imposante statue (non par la taille, mais par le poids des mots), dans un élan j’ai conté ces pages enfantines à des réfugiés autour. Peu, si ce n’est aucun, n’en avaient entendu parler jusqu’alors, alors que son apprentissage en Occident – dès la plus tendre enfance- est une chose commune.

Le banquier, l’allumeur et éteigneur de réverbère, la rose narcissique, le compagnon renard et bavard, la quête d’aventures… Finalement, ce qui retint leur attention était le besoin de partir, l’exil du Petit Prince en terre inconnue et les savoirs qu’il tirait de planète en planète.

Certes, des destins multiples, mais personne n’enlèvera… une appréhension similaire du monde.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une fois la chasse aux arbres terminée, tous les groupes se sont rejoints au Jardin des Plantes pour profiter d’un goûter improvisé. Assis sur une pelouse verdoyante, nous formions un vaste groupe dont les rires, les accolades et taquineries suscitent des regards bienveillants de certains promeneurs. Tandis que chocolats, biscuits fourrés et jus d’orange circulent de mains en mains, tout le monde échangeait sur un ton amical et souvent blagueur.

Anouk et Sonia, Bénévoles
© Keani Vongue

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :