Culture, Nos actions, Nos activités

Cinéma : une soirée sous le signe du divertissement avec Kinomady

En ce mardi 19 septembre c’est une soirée originale qui nous attend. Quoi de mieux que le cinéma pour un moment de partage entre les Réfugiés et les bénévoles du RETSER. Sortez les pop-corn, ce soir on retourne aux années trente de Charlie Chaplin !

Le collectif Kinomady s’est joint à nous pour nous proposer une séance de cinéma sur grand écran. La maison de quartier s’est transformée en salle de cinéma pour l’occasion avec un grand écran et un vidéoprojecteur.

C’est grâce à Kinomady, collectif de Cinéma nomade, contacté par le RETSER, que cette soirée a pu avoir lieu. En arrivant dans la salle, Caroline, Quentin et les bénévoles ont déjà installé tout le matériel, les chaises sont prêtes. Il ne manque plus que les invités ! Après quelques embrassades et un petit apéro-buffet, on prend tous place devant l’écran.

FED_9338

Caroline et Quentin, fondateurs de Kinomady nous expliquent leur projet à travers la France depuis quelques années. Ils transportent sur leur dos leur caravane, un écran, un vidéoprojecteur et une enceinte portable : le strict minimum pour projeter des films à des populations qui n’ont pas accès aux salles de cinéma. L’association RETSER les a particulièrement interpellés puisqu’ils visent par leurs actions un public de réfugiés des Centres d’Accueil et d’Orientation (CAO) et des Centres d’Accueil de Demandeurs d’Asile (CADAC). Ils ont tous deux décidé d’agir à leur manière pour aider les réfugiés à travers la France.

Kinomady partage les valeurs de solidarité du RETSER et veut avant tout faire vivre des émotions et créer un moment de détente par la « magie du cinéma » qu’ils considèrent comme universelle. Pour ce soir, ils ont choisi de projeter un film qui sort de l’ordinaire : City Lights, Les lumières de la ville de Charlie Chaplin, en noir et blanc et muet. Réfugiés comme bénévoles n’avons pas pour habitude de regarder ce type de film en particulier, mais cette projection va nous le faire découvrir.

Quentin introduit la séance par une belle phrase : « On veut montrer des films et rire, parce que rire c’est la plus belle chose qui soit ».

Puis il demande à toute la salle : « Qui connaît Charlie Chaplin ? ». Un réfugié au fond de la salle lui répond en français « Moi je connais Charlie Chaplin » et d’autres acquiescent.

Alors que les lumières de la salle s’éteignent, les lumières de la ville s’allument sur City Lights le long-métrage de Charlie Chaplin. Dès la première scène, on reconnaît Charlie Chaplin à son nœud papillon, sa canne, et sa moustache si caractéristiques. Le film est muet, ce qui permet à chacun de comprendre, qu’il soit français, afghan ou soudanais, qu’il parle arabe ou perse. Le langage des signes et du comique de Charlie Chaplin nous permet de partager un moment tous ensemble. Les panneaux, en anglais dans le film, sont sous-titrés en arabe.

Le film parle d’amour et d’amitié sous les lumières de la nuit qui trompe les apparences. Charlie rencontre une jeune femme aveugle qui le croit riche alors qu’elle ne le voit pas. Puis il devient l’ami d’un millionnaire qui ne se souvient plus de lui au petit matin. Le rythme des violons et des trompettes accompagne toutes ses aventures. Il faut avouer que les films de Charlie Chaplin font rire toutes les cinq minutes. Des éclats de rire fusent parmi les réfugiés et les bénévoles lorsque Charlie Chaplin tombe dans la rivière un nombre de fois incalculables, puis se relève et est de nouveau emporté à dans l’eau. Le comique de Charlie Chaplin est bien un langage universel.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

THE END s’affiche sur l’écran. Il est temps de laisser Kinomady repartir sur de nouvelles routes, en espérant partager d’autres films avec eux si leur caravane s’arrête de nouveau à Toulouse.

Anaïs Cochereau, Bénévole

© Federico

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s