Culture, Nos actions, Nos activités

REX dans le rythme!

Soirée concert le 12 janvier 2018

Si on veut connaitre un peuple, il faut connaitre sa musique – Platon

          Il est 20h30 et la nuit s’annonce humide sur l’agglomération toulousaine 🌖. Je longe quelques terrasses de restaurants bondées à Compans-Caffarelli et j’accélère le pas sur le trottoir, direction le REX de Toulouse. Je touche au but en rentrant sous le porche du 15 avenue Honoré de Serres : l’entrée rappelle clairement celle d’un cinéma vintage. Derrière une grande cloche en verre, la personne responsable de la billetterie se présente : Domitille, notre contact du REX. Elle me tend les billets réservés et me souhaite la bienvenue pour cette soirée qui s’annonce sous les meilleures augures. Désormais muni de 30 places, j’attends impatiemment que tout le monde arrive pour savourer notre concert.

rex-toulouse-swing-vandals

          Bientôt 21h, le RETSER se rassemble petit à petit devant la salle, le temps de fumer une cigarette et d’attendre les retardataires. Les minutes s’écoulent dans la nuit humide. 21 heures passées, une partie des bénévoles et des réfugiés est entrée dans le REX, je trépigne d’impatience. Je suis capté par la lumière rouge qui baigne l’intérieur de la salle. Je passe la porte et en longeant le vestiaire, je suis saisi par l’ambiance du lieu : des portraits volontairement kitschs regardent le public, des fauteuils et des banquettes rouges donnent l’impression de rentrer dans un salon mondain. Pas de doutes, l’âme de l’ancien cabaret plane toujours ici 🔥.

Le bar me fait de l’œil et je décide de m’accorder une petite bière🍺, après tout c’est le week-end non 😉?

FED_3043

          Je rejoins notre groupe l’âme tranquille au moment où les premières notes du concert commencent à résonner. Le son est chaud, mélodieux et déjà un peu rythmé : on commence doucement 🎶. Le public se balance sur un groove souvent jazzy, accompagné d’instruments traditionnels berbères. Les derniers retardataires du RETSER nous rejoignent, tandis que les musiciens font monter l’ambiance. La mélodie s’accélère, le rythme se fait plus envoûtant ; les mains commencent à battre le tempo et les corps à danser💃🏻💃🏻.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

         Fede, notre indispensable photographe, fait crépiter son flash pour immortaliser les pauses loufoques puis sérieuses des réfugiés et des bénévoles 📸. Tout le monde semble apprécier la musique, il faut dire que les artistes sur scène sont déchaînés : batteur, percussionnistes, saxophonistes; tous livrent une prestation géniale. Le chanteur nous invite à nous rapprocher pour savourer le rythme au plus près des musiciens. Samy en transe nous fait signe d’y aller, c’est parti, le RETSER se déchaîne sur le dancefloor comme un seul homme.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

          Les dernières chansons arrivent dans une ambiance survoltée et le groupe annonce finalement la fin de son set. Parmi les personnes remerciées, les musiciens mentionnent les réfugiés, geste qui nous fait chaud au cœur et qui nous motive pour un dernier morceau 🔥🔥. L’énergie est à son comble pendant le rappel : le RETSER est bercé par les ultimes notes de la soirée. Un des musiciens saute parmi la foule pour profiter des derniers instants en compagnie du public. Le concert touche à sa fin.

A notre tour, nous attendons le groupe et Domitille pour les remercier de cette soirée rythmée et chaleureuse. La musique sans-frontières proposée par Gabacho Maroc a touché toutes les personnes présentes dans la salle ce vendredi 12 janvier 💞

Ce diaporama nécessite JavaScript.

          Une traditionnelle photo de groupe pour finir et nous partons retrouver l’humidité nocturne que nous avions laissée dehors. Certains rentrent à la maison, les plus farouches décident de sortir, la soirée se poursuivra donc, et il en sera peut-être de même pour notre partenariat avec le REX.

          Merci à Domitille, aux réfugiés et à tous les bénévoles présents ce soir-là. En attendant la prochaine, on REX dans le rythme 🎵.

FED_3252

 

Article écrit par Julian

Crédits photos: Federico Iwakawa

Avec la collaboration de:

https://www.gabachomaroc.com/  

http://www.lerextoulouse.com/fr/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s